Qui sera le roi de la tablette numérique ?

Le géant de la tablette, l’iPad, de la société Apple, serait en passe d’être détrôné, et cela malgré un nombre des ventes en hausse. Les tablettes tactiles peuvent être comparées à de petits ordinateurs portables plats, contrôlables du bout des doigts. Leur utilité réside dans leur rapidité et leur efficacité pour surfer sur le web, regarder des photos, tenir des comptes … Les fonctions de tels appareils sont cependants rendues plus nombreuses grâce aux applications gratuites disponibles.

Les grands gagnants

Le portable Samsung Galaxy Note 10.1 est le premier de la liste, avec des fonctions optionnelles intéressantes. Ensuite vient l’iPad, qui se distigue par sa rapidité, un écran de très bonne qualité et une ergonomie bien pensée. Ensuite viennent le Motorola Xoom 2; puis le Samsung Galay Tab 10.1N.

Google n’est cependant pas en reste, avec sa tablette Nexus 7, classée au dixième rang mais la meilleure marché du top 10. La tablette d’Apple, l’iPad 2, se distingue par la longueur de la durée de sa batterie et son système d’économie d’énergie.

Les tablettes à moins de 200 euros

Des modèles adaptés aux débutants existent, avec des tablettes allant de 7 à 8 pouces pour une centaine d’euros (beaucoup d’entre elles fonctionnent avec Android 4.0). Pour un tel prix, des concessions doivent être faites, en particulier sur la mémoire, et sur les équipements fournis à côté. Coby fait par exemple des économies sur la certification Google, et se voit donc contraint de renoncer à l’entrée du store Android, Google Play.

Différentes adaptations sont possibles, avec Amazon qui se débarasse du programme Kindle Fire HD 7, normalement installé sur la plupart des tablettes. Les meilleurs produits testés en dessous de 200 Euros sont Odys Xpress Pro et PrestigioMultipad 5080 Pro.

Le processeur

Le processeur fait partie des composants les plus importants d’une tablette. Il prends soin du fait que les applications démarrent rapidement et que tout se passe de manière fluide en ce qui concerne la manipulation de l’appareil. Il existe même des modèles avec deux, ou même quatre coeurs de processeur incorporés. Cependant, additionner les coeurs n’améliorera pas la vitesse d’exécution de l’appareil de manière proportionnelle.

D’autres facteurs aussi, tels que la mémoire interne, participent aux performances générales du produit. En moyenne, les processeurs à deux coeurs, aussi appelés Dual-Core-Chips sont maintenant la norme. Ils offrent assez de performances pour beaucoup d’applications. Les processeurs à quatre coeurs, comme environ le Tegra 3 de Nvidia, sont utiles pour tout ce qui concerne les applications très élaborées (comme celles de jeux).

Taille et résolution d’écran

Beaucoup de tablettes ont une taille d’écran de 25 centimères (en diagonale) et une résolution de 1200×800 pixels, ce qui est suffisant pour la plupart des sites internet ou encore pour lire un text. Les appareils un peu plus petits sont bien sûr plus pratiques, mais n’offrent au maximum qu’une résolution de 800×600 pixels en moyenne.

Beaucoup de pages internet ne sont pas adaptées à une telle résolution, et doivent donc réduire le texte ou l’image, interférant avec la qualité réelle de l’objet. A l’inverse, le compte de pixels du nouvel iPad 2 est hallucinant : 2048×1536 pixels pour un écran d’un peu plus de 20 centimères en diagonale (ce qui rend impossible d’identifier un pixel à l’oeil nu).

La qualité d’image

Toutes les tablettes testées ont des écrans brillants, étant donnés qu’elles interfèrent assez avec les autres sources de lumière. Beaucoup d’écrans sont extrêmement dépendants de la perspective cependant, faisant varier les couleurs et la luminosité des images affichées selon l’endroit où l’on se trouve.
Cet effet est démontré par les tests, notamment pour les appareils sous Acer et Archos. La meilleure qualité d’image est offerte par les appareils d’Apple et de Samsung.

Les ports

Les tablettes sont pour la plupart dotées de ports USB, ce qui les rend bien sûr compatibles avec tous types d’appareils. Il est également possible d’utiliser une tablette à la maison, en la connectant à une télévision grâce au port HDMI généralement fourni.

Connexion internet

Les tablettes les plus chères ont prévu un module UMTS. Cela rend possible à une plus large échelle une connexion internet mobile (à partir du moment où l’on paye le tarif établi chez son opérateur, bien-sûr).
Les GSM LTE (Long Term Evolution) à venir, ne pourront être supportés que par peu de tablettes, ce à quoi devra donc s’adaoter l’iPad 3 en préparation.